MaPUI : L’avis du pharmacien

Toujours dans cette lancée de donner la parole à nos utilisateurs, c’est à présent au tour de Pierre Nicolas Boivin, pharmacien au CHU de Rennes de nous faire part de son retour !

Il nous parle notamment du module de commande de préparations hospitalières de MaPUI.fr


MaPUI : nouveau module de Mises à Disposition

Antoine FOUERE, pharmacien hospitalier à Saint-Malo et co-fondateur de MaPUI Labs, nous en dit plus sur les nouveautés du module de Mises à Disposition de la plateforme MaPUI

Besoin de plus d’infos ? Contactez-nous : https://zcu.io/5iK3


MaPUI : L’avis du pharmacien

Avec la refonte récente du module de Mises à disposition, nous avons souhaité vous parler de MaPUI.fr, mais cette fois-ci, à travers le témoignage d’un pharmacien, utilisateur de notre plateforme.

Julien Bardet, pharmacien au GHT Rance Emeraude, nous a donné son avis sur MaPUI dans un témoignage écrit.

Vos feedbacks comptent énormément pour nous, alors si vous êtes utilisateurs et souhaitez nous faire un retour, n’hésitez pas à l’indiquer dans le module en bas à droite « Laissez-nous un message » !


MaPUI Labs – Lauréate des Victoires de la Bretagne

Lauréate des Victoires de la Bretagne, la start-up MaPUI Labs réduit les risques de ruptures de stocks de médicaments critiques avec sa plateforme MaPUI.

Connecter les pharmacies hospitalières pour évaluer en temps réel l’état de leurs stocks de médicaments, surtout ceux qualifiés de « critiques » parce qu’ils répondent à des soins ou situations d’urgence. Les fondateurs de MaPUI n’imaginaient pas, en ce début 2020, à quel point l’épidémie de covid-19 allait « propulser » leur concept au premier plan.

En savoir +


MaPUI aide l’État à gérer les stocks de médicaments

Face au covid-19, la plateforme MaPUI, crée par une start-up rennaise, apporte son aide à l’État et permet aux hôpitaux français de suivre au plus près leurs stocks de médicaments vitaux au bon fonctionnement des services de réanimation.

Au printemps, alors que le stock de médicaments clés pour la réanimation des patients covid-19 s’épuise au plus fort de la crise sanitaire, une jeune pousse rennaise a permis aux hôpitaux de suivre au plus près leurs stocks de médicaments critiques.

En savoir +


Logo Octave: Organisation Coordination Traitements Âgé Ville établissement de santé

La start-up MaPUI Labs, partenaire du projet Octave !

Contribuer à prévenir les erreurs et effets indésirables médicamenteux chez le sujet âgé. Tel est l’objectif de l’expérimentation “Organisation coordination traitements âgé ville établissements de santé” (Octave) qui s’inscrit dans le cadre du dispositif article 51, et dont nous sommes partenaires.

Le projet prévoit le financement collectif d’une “organisation innovante, associée à une plateforme numérique” et repose “sur l’anticipation de la prise en charge médicamenteuse” en amont et en aval de l’hospitalisation programmée des patients âgés. La société rennaise MaPUI Labs est partenaire du projet. Sa plateforme numérique HospiVille, déjà déployée sur des territoires de santé, permet une coordination des professionnels de santé autour de la prise en charge médicamenteuse des patients.

En savoir +


MaPUI – un déploiement dans la France entière

Face à l’aggravation de la crise et pour répondre aux enjeux des tensions d’approvisionnement extrêmement fortes, l’outil de suivi MaPUI a été déployé dans toutes les régions du territoire français entre le 2 et le 8 avril 2020. Cette demande de déploiement dans la France entière vient du ministère de la Santé.

Un challenge pour la Team MaPUI labs, qui l’a d’ailleurs relevé haut la main.

Au 20 mai 2020, près de 700 PUI alimentaient quotidiennement la plateforme et au 30 Juin, nous comptions plus de 2200 PUI utilisateurs.

Les données de stocks et de consommation moyenne permettent :

● Au niveau national, en lien avec les ARS, le calcul des allocations des dotations pour les 5 médicaments prioritaires attribuées aux établissements pour répondre aux besoins des patients pris en charge en réanimation et de la reprise progressive d’activité.

● Au niveau régional, à chaque ARS de procéder à des redéploiements entre établissements de leur territoire sur des critères objectifs et transparents, en application du principe de solidarité. En effet, en cas de perspective de rupture de stock au sein d’un établissement, les ARS ont assuré la régulation des stocks en mobilisant l’ensemble des ressources disponibles à l’échelle du territoire.

En l’absence de référentiel prêt à l’emploi et face à la nécessité d’incorporer des produits importés dépourvus de codes d’identification français, le Centre de Gestion des Terminologies de Santé (CGTS dans la maison ci-dessus) a dû produire très rapidement un référentiel opérationnel permettant aux établissements de remonter l’état de leur stock de façon homogène.

En savoir +


Logo Actualités Covid-19

L’État centralise les commandes de médicaments prioritaires

Le 27 avril 2020, l’Etat centralise les commandes et met en place un approvisionnement national contingenté pour 5 médicaments prioritaires. On parle ici des sédatifs/hypnotiques (midazolam et propofol) et des curares (atracurium, cisatracurium et rocuronium), identifiés par le décret n°2020-466 du 23 avril 2020 à partir d’un « stock Etat ».

La dotation hebdomadaire allouée aux établissements est calculée sur la base des données de stocks remontés au sein de notre plateforme MaPUI. Ainsi, les régulations nationales et régionales favorisent une juste allocation des médicaments critiques et évitent les risques de rupture.

Ainsi, tous les établissements de santé, qu’ils prennent en charge ou non des patients en réanimation et qui reçoivent des allocations de médicaments, doivent faire une demande des codes de connexion pour accéder à la plateforme. L’objectif est, en effet, de doter les établissements de santé en fonction de leurs stocks en médicaments. Cela dans le but de leur conférer une visibilité suffisante entre deux dotations et d’assurer une allocation équitable.

En savoir +


MaPUI – solution de gestion des stocks durant la crise

Fin mars 2020, face à la crise sanitaire liée au COVID-19, les médicaments vitaux pour la prise en charge des malades en réanimation sont commandés massivement dans le monde entier. Ce qui entraîne d’énormes difficultés d’approvisionnement. Une solution de gestion des stocks doit alors être rapidement trouvée.

Notre plateforme MaPUI.fr accompagne les PUI et les groupements dans l’amélioration et la formalisation de leur coopération. Elle a pour usages la communication, le suivi et tracé des échanges entre PUI, la mise à disposition des médicaments onéreux arrivant à péremption, mais aussi et surtout la gestion des stocks de médicaments.

Nous proposons alors notre outil MaPUI à l’ARS Ile de France qui le voit comme une solution à ce problème. S’en suit une adaptation rapide de notre plateforme à leurs besoins.

Début avril, tous les hôpitaux d’Ile-de-France se connectent sur MaPUI pour partager quotidiennement leurs stocks auprès de l’ARS et se dépanner entre eux.

En savoir +


MaPUI Labs lance un module de gestion des stocks

MaPUI Labs, éditeur de plateformes numériques dédiées à la coopération des professionnels de santé autour du circuit du médicament, a inauguré, le 19 septembre 2018, un nouveau module de gestion des stocks de médicaments sur sa plateforme MaPUI.fr.

L’objectif du nouveau module est de faciliter la communication entre les pharmacies à usage intérieur (PUI) et les laboratoires pharmaceutiques afin d’améliorer la gestion des ruptures d’approvisionnement de médicaments, activité particulièrement chronophage pour les pharmaciens hospitaliers.

En savoir +